Addition de nombres relatifs

Addition de nombres relatifs

L’ensemble des nombres relatifs est formé de l’ensemble des nombres positifs (supérieurs à zéro) et de l’ensemble des nombres négatifs (inférieurs à zéro).

Les nombres négatifs sont précédés du signe – et les nombres positifs peuvent être précédés du signe + (mais ce dernier n’est pas obligatoire).

Pour additionner deux nombres relatifs de même signe, on additionne leur valeur numérique (“valeur sans le signe”) et on met au résultat le signe des nombres de départ.


Exemple: – 3 – 4 = – 7.

Pour additionner deux nombres relatifs de signes contraires, on soustrait les valeurs numériques et on met au résultat le signe du nombre qui a la plus grande valeur numérique.


Exemple :
-4 + 7 = 3 
(on fait 7 – 4 et on met le signe de + 7 c’est à dire +); 
-12 + 5 = 7 
(ou +7) (on fait 12 – 5 et on met au résultat le signe de -12)

Pour soustraire des nombres relatifs, on revient à l’addition; en effet, soustraire un nombre négatif revient à additionner un nombre positif

Exemple :
10 -(-5) = 10 + 5 =15

Pour additionner plusieurs nombres relatifs, on peut additionner tous les nombres positifs ensemble puis tous les négatifs ensemble. On finit donc par avoir une addition  de deux relatifs de signes contraires.

Retour