La pilule du surlendemain

Pilule EllaOne

Ce contraceptif d’urgence féminin n’est délivré que sur ordonnance et il te coûtera une vingtaine d’euros, remboursés à 65% par la Sécurité Sociale. Tu dois le prendre dans les 5 jours qui suivent le rapport sexuel non protégé ou en cas d’échec d’une méthode contraceptive (oubli de pilule, préservatif qui se déchire).

EllaOne a bien sûr fait l’objet d’une étude préalable auprès de 1533 femmes (âgées en moyenne de 24 ans). Toutes avaient demandé une contraception d’urgence entre deux et cinq jours après un rapport sexuel non-protégé ou l’échec de leur contraception habituelle.

Parmi les femmes qui ont participé à l’étude principale jusqu’à la fin, 2.1% (26 sur 1241) sont tombées enceintes. Ce chiffre est bien inférieur aux 5.5% des femmes qui auraient pu être enceintes si elles n’avaient utilisé aucune méthode contraceptive. La pilule a donc évité environ 3/5 des grossesses attendues.

Il faut noter, cependant, que tu ne dois pas utiliser cette pilule si tu présentes une allergie à l’un des composants. Donc, pense à bien informer ton médecin au sujet de tes éventuelles allergies médicamenteuses.

De plus, tu ne peux pas utiliser cette pilule régulièrement comme un moyen de contraception anodin. En effet, il y a tout de même des effets indésirables comme des maux de ventre et des troubles des règles. Alors si ton contraceptif actuel ne te convient plus, parles-en avec ton médecin pour en changer.

Pilule du surlendemain : où se la procurer et à quel prix ? 

  • Vous êtes mineure : vous pouvez l’obtenir de manière anonyme, gratuite et sans ordonnance en pharmacie, auprès d’une infirmière scolaire ou dans un centre de planification.
  • Vous êtes étudiante (majeure ou mineure) : vous pouvez l’obtenir gratuitement dans les services universitaires de médecine préventive (SUMPPS).
  • Vous êtes majeure : vous pouvez obtenir EllaOne sans ordonnance en pharmacie aux prix de 18.88€. Si vous avez une ordonnance, la contraception d’urgence vous sera remboursée à 65% par l’Assurance Maladie.

Cependant, les autorités de santé précisent que, à la suite d’une contraception hormonale d’urgence, la femme doit bénéficier de conseils, notamment d’adopter une méthode contraceptive efficace et de réaliser un test de grossesse si les règles ne surviennent pas dans les 5 à 7 jours après la date attendue ou en cas de saignements anormaux à la date prévue des règles ou de signes évocateurs.

Retour