COURS & QUESTIONS

Les XVIIème et XVIIIème siècles

QCM du COURS


Introduction

L'expression les " temps modernes " désignent la période qui s'étend du XVI ème siècle jusqu'à la révolution française.
Cette période marque le début de la domination de l'Europe sur le reste du monde, domination qui se termine au début du XX ème siècle.

A l'intérieur de l'Europe, cette période est marquée par de nombreux conflits politiques et religieux, mais aussi par des réussites économiques et artistiques.

I°) L'Europe politique.

A) Une Europe monarchique.

La monarchie est à cette époque le régime politique le plus courant. (sauf les provinces unies, la Suisse, le territoire de Venise, les états de l'Eglise, et certaines villes du St Empire qui sont des républiques). On distingue deux types de monarchie:

Ø La monarchie absolue, et de droit divin où le roi détient tous les pouvoirs (ex France).
Ø La monarchie parlementaire ou les pouvoirs sont partagés (Royaume-Uni).

Cette Europe est dominée par trois puissances:

Ø L'Espagne principalement au XVI ème siècle.
Ø la France au XVII ème siècle.
Ø L'Angleterre au XVIII ème siècle

B) Des états rivaux.

Les rois n'hésitent pas à déclarer la guerre. Le XVII ème siècle est le plus meurtrier. Les causes sont multiples:

Ø Dans le but de préserver leur grandeur.
Ø Des rivalités commerciales pour la possession et l'exploitation des colonies entre la France et l'Angleterre.
Ø Pour agrandir leur royaume
Ø L'intolérance religieuse entre catholiques et protestants.

II°) L'Europe des villes et des campagnes.

A) Un équilibre démographique fragile.

Durant la période, la population augmente (de 90 M à 140 M), mais principalement au XVIII ème siècle, car le XVII ème fût marqué par des épidémies et des famines dues à la guerre et aux mauvaises conditions climatiques. La mortalité infantile est très forte, et l'espérance de vie ne dépasse pas 30 ans.

B) Une population en majorité rurale.

Plus de 80 % de la population vit dans les campagnes et la plupart sont paysans. Ils sont astreints aux impôts royaux et seigneuriaux qui pèsent très lourds et qui les cantonnent dans la misère. Leur situation est comparable à celle du moyen-âge. Le servage existe encore en Europe de l'Est.

C) Le développement des échanges.

Un commerce triangulaire se met en place entre les colonies et l'Europe. Les villes portuaires de la côte atlantique (Amsterdam, Bordeaux, Nantes, Londres) connaissent une forte croissance de la population et un enrichissement qui se voit au travers des aménagements urbains qui sont effectués (places). Les premières manufactures apparaissent en ville, puis les premières machines (métier à tisser). La bourgeoisie gère ces activités et s'enrichit au dépend des nobles qui n'ont pas le droit de les pratiquer, sous peine de perdre leur condition noble (dérogeance). Grâce à sa richesse, la bourgeoisie achète des titres de noblesse et imitent le mode de vie noble.

III°) L'art au service de l'Eglise et des princes.

L'héritage de la renaissance évolue vers deux formes d'art:

L'ART CLASSIQUE
L'ART BAROQUE


Date et lieux d'apparition:


XVII ème à Paris
XVII ème à Rome

Les artistes sont aussi des " photographes " de la vie quotidienne. La bourgeoisie fait appel à leur services pour immortaliser leurs actions. Ces oeuvres historiques nous renseignent sur la réalité de l'époque. Rembrandt nous montre la richesse de la bourgeoisie hollandaise, ainsi que les progrès en matière scientifique .

Conclusion:

L'Europe
nous offre deux visages différents: l'un négatif marqué par la guerre et la misère pour le peuple, dont la condition n'évolue guère ; de l'autre une Europe novatrice dans les domaine artistique, scientifiques, commerciaux qui profitent à une minorité. Elle fonctionne à deux vitesses.


QCM: Testez-vous !

Retour
Choisissez votre classe : | Histoire

©WapEduc

Accueil WapEduc