COURS & QUESTIONS

L'émergence du Roi absolu

LE ROYAUME DE FRANCE AU XVIeme SIECLE

 

Introduction :

Au XVI eme siècle, le royaume s'agrandit et l'autorité du roi se renforce pour devenir absolu. Pourtant le royaume est déchiré par les guerres de religions entre catholiques et protestants.
Ces tensions religieuses vont elles remettre en cause la construction du royaume ?

 

I°) L'autorité royale se renforce.

 

A) Le royaume s'agrandit.

Au XV eme siècle, le domaine royal s'est encore agrandi. Louis XI (1461-1483) conquiert la Picardie en 1477, la Provence en 1481, le Maine et l'Anjou en 1481 ainsi que la Bourgogne en 1483. 
François 1 er (1515-1547) va rattacher au royaume, la Bretagne, la Saintonge, le bourbonnais et l'Auvergne. Henri IV(1589-1610) va apporter le Béarn, le Limousin et le Rouergue.
Les rois ont aussi des ambitions extérieures. (l'Italie de 1494 à 1515). Mais elles se heurtent à celles de l'empereur Charles quint. En 1534, jacques Cartier colonise Québec pour le compte de François 1 er.

 

B) Le roi, vers un pouvoir absolu:

Les rois renforcent leur administration qui devient centralisé :

Ø A paris, le roi s'entoure de son conseil ou siègent le chancelier (ministre de la justice) , le connétable (armée) ainsi que quatre secrétaires d'Etats qui sont directement nommé et révoqué par le roi.
Ø Dans les provinces, le roi utilisent des fonctionnaires (officiers) qui ne sont pas nommés par le roi, mais qui lui achètent leur charge ou office. Ils sont contrôlés par des commissaires du roi.

Le roi s'entoure d'une cour, ce qui lui permet de contrôler la noblesse attiré par les honneurs (commandements militaires, les pensions) que le roi offre. Les arts de la renaissances sont utilisés pour renforcer le prestige du prince (ex : château de la Loire).

Les villes perdent leurs libertés acquises au moyen age, et les états généraux ne sont plus convoqués.

En 1516, le concordat est signé avec la pape, et donne à François 1er le droit de nommer les évêques. 
Il harmonise les coutumes du royaumes: en 1539, l'ordonnance de Villers-Cotterêts rend obligatoire l'utilisation de la langue française dans les actes officiels, et oblige les prêtres à tenir des registres de baptême, mariage et sépulture.

 

 II°) Le royaume en crise.

 

A) Le problème protestant.

Les protestants français (hugenots) sont deux millions, soit 10% de la population. Ils sont surtout présents dans le sud de la France. Certains grands seigneurs proches du roi sont protestants (Amiral de Coligny). Les catholiques s'inquiètent de cette situation. De 1562-1598, une guerre civile va opposer catholiques et protestants.

 

B) Les guerres de religions.

Le 24 Août 1572, à l'occasion du mariage de Henri de Navarre et de Marguerite de Valois, le roi Henri II influencé par sa mère Catherine de Médicis, laisse s'organiser le massacre de la st Barthélémy, dans le but d'éliminer les chefs protestants. Ce massacre fait plus de 3000 morts parmi les protestants.
En 1589, Henri III est assassiné. Il n'a pas de descendance. Son plus proche parent est Henri de Navarre, mais il est protestant. Les catholiques dirigés par le famille Guise constituent une ligue (conjuration) pour empêcher Henri d'accéder au trône. Mais en 1593, Henri se convertit au catholicisme, restaure l'unité du royaume et devient Henri IV. En 1598, il signe l'Edit de Nantes qui autorise le culte protestant dans certaines villes.

 

Conclusion :

Henri IV réussit à apaiser les tensions religieuses, et à renforcer l'autorité royale. Il prépare ainsi la voie a la monarchie absolue de Louis XIV.

©WapEduc

Retour
Choisissez votre classe : | Histoire
Accueil