SANTE

Le sexting

Prévention santé

SEXTING : le nouveau danger numérique des ados

En provenance des Etats-unis, le sexting (ou sexto) consiste à envoyer des photos ou vidéos à caractère sexuel via un téléphone portable. Ce phénomène semble prendre de plus en plus d'ampleur chez les ados, et arrive massivement en France. Une enquête a montré que près de 30% des jeunes de moins de 18 ans ont déjà reçu des images suggestives sans l'avoir sollicité, mais seulement 5% admettent en avoir déjà envoyé.

 

Cette tendance qui frappe aussi bien les garçons que les filles, est née d'un désir d'émancipation et de découverte des premiers émois sexuels . Les personnes interrogées évoquent la facilité d'aborder le sexe opposé par le biais d'un téléphone portable, comparé à la difficulté de séduire face à face.

 

Cependant, à toujours vouloir aller trop vite, on ne prend pas forcément le temps de réfléchir aux conséquences de ses actes. Vol de portable, vengeance suite à une rupture etc... les dérives sont nombreuses, il est très facile de perdre tout contrôle sur son image. Beaucoup de photos peuvent faire rapidement le tour du lycée sans le consentement des personnes intéressées. Certaines images se retrouvent également exploitées sur Internet par des réseaux pédophiles, sans que leur expéditeur ne le sache.

 

Aux Etats-Unis et en Australie, deux adolescentes se sont données la mort suite à la diffusion de leurs ébats sexuels auprès de tous les élèves du lycée.

De ce fait, les pouvoirs publics outre Atlantique commencent à prendre les devants en rendant des décisions de justice drastiques. Trois adolescentes de Pennsylvanie de 14 et 15 ans sont poursuivies pour fabrication d'images pornographiques. Leurs petits amis respectifs de 16 et 17 ans , sont quant à eux poursuivis pour possession d'images à caractère pédophile.


Les autorités locales souhaitent faire un exemple pour dissuader les jeunes de continuer à diffuser une image sur laquelle ils n'ont rapidement plus aucun contrôle.

©WapEduc

Retour
Accueil WapEduc