SANTE

Contraception

Contraception : faut-il que les hommes soient enceints pour qu'ils se sentent concernés ?

Publié par Aurore S le 11 avril 2010

La contraception c'est l'affaire de tous. Pour diffuser ce message et marquer les esprits, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) s'est doté d'une campagne de communication pour le moins originale.

L'objectif : faire en sorte que les garçons se sentent concernés par la contraception. Car, soyons honnêtes, ce sont bien eux les cibles de cette campagne. Leur apanage contraceptif se limitant au préservatif, ils laissent bien souvent le soin à la fille de se débrouiller toute seule. Et en cas de problème, de prendre leur courage à deux mains et de partir en courant !

Or si l'on fait l'amour à deux, la contraception doit aussi être l'affaire des deux protagonistes. Les hommes ont ainsi la charge d'aider les femmes dans leur choix de contraceptif (il n'y a pas que la pilule !), et de les seconder dans le suivi de la méthode utilisée. Proposer l'usage du préservatif qui, s'il diminue quelque peu le plaisir évitera à mademoiselle un IVG éprouvant, est également un minimum...

En France, alors que 95% des femmes utilisent une contraception, ce sont 220 000 interruptions volontaires de grossesse qui sont pratiquées chaque année, dont 10% seraient dues à un oubli de pilule.

Mieux vaut donc être deux à penser à la contraception. Et si vous n'êtes toujours pas convaincus, les garçons, imaginez-vous à la place d'une fille ! 

Des spots seront progressivement diffusés. Vous pouvez tous les voir sur le site choisirsacontraception.fr et trouver de nombreux renseignements sur les différents modes de contraception ainsi que des numéros et adresses utiles en cas de problème ! A bon entendeur...


©WapEduc

Retour
Accueil WapEduc