SANTE

Sport et santé

L'hiver débarque ? Restons sportifs... en adaptant nos habitudes au froid (alias le sport et les basses températures)

Source : Keek.fr
Par Riddick le 25 novembre 2011

Non, ce n'est pas parce que le froid s'installe pour quelques mois qu'il faut se priver des plaisirs qu'offre une activité sportive en extérieur. Mais mieux vaut adapter sa pratique aux conditions climatiques pour éviter les désagréments.

Quand il fait froid, le corps humain réagit différemment à l'effort. En effet, pour ne pas perdre de l'énergie, la température de l'air ne doit pas descendre en dessous de 25 °C. Dans le cas contraire, le corps produit de la chaleur pour rester à une température adaptée, ce qui rend la perte calorique plus importante. Et plus il fait froid, plus la perte d'énergie est élevée. Sans oublier que dans des conditions froides, la vitesse de contraction musculaire diminue, ce qui a pour conséquence la baisse des performances physiques.

Vous ressentez des frissons en plein exercice sportif ? C'est la réponse de votre corps au froid, il s'agit en fait d'une contraction musculaire productrice de chaleur. Vous l'aurez compris, mieux vaut donc éviter tout ça pour rester au top de votre forme.

Sport et basses températures

Il ne faut surtout pas prendre les basses températures à la légère. Gelures au niveau des extrémités (mains, pieds, oreilles), urticaire lié au froid, augmentation de la fréquence de l'asthme chez les sportifs d'endurance pratiquant dans des conditions météorologiques difficiles, hypothermie, risque de blessures musculaires car les muscles sont plus longs à chauffer... Les risques physiques liés à une activité sportive extérieure en plein hiver ne sont pas négligeables. Pour les éviter, il existe quelques règles de base à respecter.

Le piège
Si vous vous couvrez trop, vous risquez de transpirer... et de vous geler lorsque vous suspendrez votre effort, avec en prime la délicieuse sensation de la nuque glacée, lorsque la sueur dégouline. Moralité, n'attendez pas d'être bien chaud pour vous découvrir légèrement.

Adapter ses habitudes sportives au froid

Par grand froid, l'échauffement doit être plus long car les muscles mettent plus de temps à chauffer. Et la séance doit débuter en douceur. De cette manière, votre corps pourra s'habituer aux basses températures.

Il faut aussi porter des vêtements spécifiques : protection des extrémités (gants, bonnets, cache oreilles), sous-vêtements isolants, combinaisons adaptées au froid pour les sports nautiques... Enfin, ce n'est pas parce qu'il ne fait pas chaud qu'il ne faut pas penser à s'hydrater. Car même si la soif se fait moins ressentir en hiver, la respiration de l'air froid accélère la déshydratation.

©WapEduc

Retour
Accueil WapEduc