SANTE

Dépistage du VIH

Prévention santé


LE DEPISTAGE DU VIH

Tu as pris un risque, ou tu veux tout simplement savoir où tu en es par rapport au VIH ? Faire le test de dépistage est l'unique solution. En effet, on peut être porteur du VIH pendant très longtemps sans le savoir. Savoir qu'on est séropositif avant d'être malade, c'est la certitude de pouvoir bénéficier d'un traitement adapté au meilleur moment.

Les tests du sida sont toujours réalisés selon des règles très strictes. Dans un premier temps, le laboratoire réalise deux tests ELISA (c'est une méthode biologique de dépistage). Si ces deux tests sont négatifs, cela signifie que tu n'as pas été contaminé(e) à condition de ne pas avoir pris de risque dans les trois derniers mois.


Si l'un des deux tests (ou les deux) est positif, le laboratoire va faire un troisième test (Western-Blot), qui va permettre de savoir si le virus est réellement présent. Seul ce test permet de dire si on est séropositif. Si le test Western-Blot est négatif, cela signifie que tu n'as pas été contaminé(e) (toujours à condition de n'avoir pris aucun risque dans les trois derniers mois).


Quand le médecin remet un résultat positif, il prescrit une seconde prise de sang pour contrôler ce résultat. Parfois, un premier test ne permet pas d'affirmer qu'on est séropositif ou séronégatif. Le médecin propose alors de refaire un test quelques jours ou quelques semaines plus tard.

Où faire le test ?

On peut, par exemple, en parler à son médecin traitant qui prescrira alors une analyse de sang. (Le test de laboratoire est remboursé à 100% par la Sécurité Sociale. Pour la consultation et le prélèvement, le remboursement se fait en partie par la Sécurité Sociale, et en partie par la complémentaire santé).

 

Il existe également dans tous les départements français des lieux spécialisés : les Centres de Dépistages Anonymes et Gratuits (CDAG), qui sont également habilités à effectuer le dépistage des hépatites B et C ainsi que d'autres Infections Sexuellement Transmissibles (IST).

 

La consultation comme le test, sont entièrement gratuits. Comme ces centres sont anonymes, à aucun moment tu ne donnes ton nom. Tu reçois un carton avec un numéro d'anonymat qui servira pour venir récupérer tes résultats. Il y a d'abord un entretien avec un médecin, avec qui tu peux parler des risques pris, et poser des questions sur le VIH, les hépatites et les IST. Au bout d'une semaine le médecin te remet le résultat ; mais attention, il ne faut pas perdre ton numéro car c'est le seul moyen pour t'identifier.

 

Enfin, les Centres de Planification Maternelle et Infantile (PMI) et les Centres de Planification ou de Planning Familial peuvent également proposer un dépistage gratuit.

Pour plus d'information et trouver un CDAG proche de chez toi :


©WapEduc

Retour
Accueil WapEduc