SANTE

L'héroïne

Prévention santé

L'héroïne : nouveau fléau ?

En 2008, la consommation d'alcool, de tabac et de cannabis par les jeunes français a légèrement baissé par rapport aux années précédentes. Révélée par l'enquête ESCAPAD (Enquête sur la Santé et les Consommations lors de l'Appel de Préparation à la Défense), cette bonne nouvelle en cache une autre, plus inquiétante : la consommation de produits moins répandus comme l'héroïne, paraît en nette augmentation.

 

Pour la 6ème année consécutive, les enquêteurs d'ESCAPAD se sont penchés sur la consommation des produits psychoactifs chez les jeunes de 17 ans. Près de 40 000 en l'occurrence.

 

Globalement, l'usage d'alcool, de tabac et de cannabis apparaît en recul, même si « la tendance est moins nette pour les cas d'ivresse » explique l'Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT).

 

EN revanche, les « niveaux d'expérimentation des substances psychoactives autres que le cannabis ont globalement augmenté entre 2000 et 2008 » poursuit l'OFDT. Cocaïne, amphétamines et ecstasy semblent d'avantages expérimentées aujourd'hui par les adolescents. Un chiffre : 3.3% des interrogés ont déjà « touché » à la cocaïne.

La diffusion des substances rares comme l'héroïne (le seuil d'expérimentation dépasse pour la première fois les 1%), le GHB (drogue du violeur) et le LSD augmentent également.

 

Mais cette enquête met surtout en lumière l'explosion des inhalants comme les Poppers. Près d'un jeune sur 7 (13.7%) a déjà essayé cette substance contre seulement 5.5% en 2005.

 

Or, il ne faut pas oublier que tous ces produits sont très dangereux pour la santé et entraînent des nombreuses dépendances (physiques, psychiques et comportementales).

©WapEduc

Retour
Accueil WapEduc