SANTE

Implant contraceptif

Prévention santé

L'IMPLANT CONTRACEPTIF

Disponible depuis mai 2001 en France, l'implant contraceptif est un bâtonnet souple de 4 cm de long et 2 mm de diamètre posé pour 3 ans. Il est prescrit et posé par un médecin qui va l'insérer sous la peau de la face interne du bras, sous anesthésie locale, à l'aide d'un applicateur stérile. La pose ne dure que quelques minutes.

L'implant délivre en continu de faibles doses d'un progestatif de synthèse : l'étonogestrel. Comme la pilule et l'anneau contraceptif, il agit en bloquant l'ovulation et en modifiant la glaire cervicale. Son efficacité est de quasiment 100% pendant 3 ans. L'implant est actif dès le lendemain de la pose si cela a été fait entre le 1er et le 5ème jour des règles ou en relais d'une autre contraception hormonale.

 

Pendant 3 ans, il permet d'avoir l'esprit tranquille. Il n'y a pas de risque d'oubli. De plus, en général, il est bien toléré. C'est un progestatif seul qui peut convenir à beaucoup de femmes, en particulier en cas d'intolérance ou de contre-indications aux œstro-progestatifs.

 

On observe dans 19% des cas une absence totale de règles, sans danger pour la santé, ni pour la fertilité. Ce qui peut être également un avantage en matière de confort.

 

Des saignements peuvent néanmoins intervenir en dehors des règles, ce qui peut être un motif de retrait. Sinon, les effets secondaires possibles sont les mêmes que pour toute contraception hormonale.

Enfin, l'implant coûte environ 140€, ce qui peut paraître beaucoup, mais il est tout de même remboursé à 65 % par la Sécurité Sociale. Et puis, si l'on y réfléchit, cela reviendrait en gros à 4 euros par mois, ce qui n'est pas énorme...

En cas de problème, il peut être retiré dès que tu le souhaites par un médecin qui pratiquera une petite incision de 2 mm seulement avant de l'extraire à l'aide d'une pince.

Plus d'info sur :

 

Publié le 20/01/2010

©WapEduc

Retour
Accueil WapEduc